Ainsi parlait Jacques Attali

Intéressant de revoir cet enregistrement qui date de 2011 après que monsieur Attali a écrit un livre consacré à la dette : « Tous ruinés dans dix ans » paru en 2010. C’était aussi après avoir présidé la commission pour la libération de la croissance française dont l’un des rapporteurs était Emmanuel Macron, laquelle commission a rendu un rapport publié sous le titre : 300 propositions pour changer la France.

Dans cette conférence consacrée à la question de la dette, Jacques Attali avance comme solution pour l’Europe que celle-ci, en tant qu’entité juridique, puisse recourir à l’emprunt et s’endetter. Or, l’Europe n’ayant en propre aucune dette, elle disposerait d’une capacité d’endettement de 5 à 6 mille milliards d’euros. L’UE pourrait ainsi collectiviser (mutualiser) une partie des dettes des États européens et emprunter pour investir dans des grands projets (susceptibles sans doute de relancer la croissance sur le continent). Évidemment, cela impliquera de lever un impôt européen (qui pourrait être un transfert de taxes et autres contributions) ; cela suppose aussi un budget et un ministre fédéral du budget européen.

Ne pas faire cela, prévient Jacques Attali, signerait la disparition l’Union européenne et la fin de l’euro. Il pensait aussi que l’Allemagne en viendrait tôt ou tard à cette solution.

Par ailleurs, indépendamment de cela, la France devra quand même baisser les dépenses et accroître les impôts.

Six ans plus tard, Emmanuel Macron président met, si j’ai bien compris ce que la presse en rapporte, cette solution Attali sur la table des discussions avec ses partenaires européens et avec la chancelière allemande en particulier laquelle, contrairement à ce qu’envisageait Jacques Attali, ne paraît ni très pressée, ni très enthousiaste. Oui, si c’est nécessaire, aurait-elle répondu.

Pour le reste, Emmanuel Macron devrait suivre nombre des recommandations faites par Jacques Attali qui semble avoir quelque influence sur lui, notamment en matière de baisse des dépenses et d’augmentation des impôts nonobstant les recommandations assez similaires des GOPE fournies par la Commission européenne. Sans doute aussi voudra-t-il achever de mettre en œuvre les 300 propositions de la commission Attali pour libérer la croissance française. Relire le rapport établi par cette commission pourrait s’avérer utile.

Rapport de la Commission pour la libération de la croissance française

A propos pascaldubellé

Auteur de romans
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s